La 3ème échelle de son : Les quartes, la science des tonalités.

Pour bien comprendre le système de fabrication des accords :

C'est quoi le point de départ ?
- C'est une gamme. Dans l'harmonie traditionnelle seules 4 gammes servent à fabriquer des accords :
Y'en a t-il d'autres ?
- Oui.
- Avec la naissance du Jazz en occident et l'influence grandissante des musiques modales du monde, les gammes se sont enrichies et d'autres gammes servent de point de départ. Jettes un coup d'oeil à la page sur les cadences : Machine à calculer les cadences.
- Nous allons prendre un exemple et expliquer au fur et à mesure de notre avancée.
Point de départ : La gamme majeure de Do.
image fille à la guitare

Voici à quoi ressemble la gamme majeure de C.

Do
C
x
D
x Mi
E
Fa
F
x Sol
G
x La
A
x Si
B
Do
C
Essayons de faire des accords avec ces notes et pour cela fixons 2 règles :
  1. - Utiliser toutes les notes de la gamme de départ : il y en a 7.
  2. - Respecter les écarts entre les notes : Exclusivement des tierces mineures (intervalle de son de 1 ton ½) et des tierces majeures (intervalle de son de 2 tons).

Ces règles nous amènent à re-disposer les notes de la gammes en prenant 1 note sur 2 jusqu'à les avoir à nouveau toutes à la suite.
image fille à la guitare

La suite des tierces en tonalité de Do.

Do
C
Mi
E
Sol
G
Si
B

D
Fa
F
La
A
Do
C
- En prenant 1 note sur 2 nous avons construit une échelle de son avec que des tierces comme intervalles de son. Voir le cours sur les intervalles de son.

Echelle de tierces :

Do 2 tons Mi 1 ton ½ Sol 2 tons Si 1 ton ½ 1 ton ½ Fa 2 tons La 1 ton ½ Do
Prenons maintenant tous les groupes de 3 notes à la suite possibles : soit 7 et écrivons nos accords :
  1. - [Do - Mi - Sol],
  2. - [Mi - Sol - Si],
  3. - [Sol - Si - Ré],
  4. - etc.

Voyons plutôt cela sous forme d'un tableau : (J'adoooore les tableaux !!!) :

Degré Nom Composition
I Do Do / Mi / Sol
II / Fa / La
III Mi Mi / Sol / Si
IV Fa Fa / La / Do
V Sol Sol / Si /
VI La La / Do / Mi
VII Si Si / / Fa
- La première note de chaque groupe donne son nom à l'accord. C'est la tonique.
- On utilise les chiffres romains, I - II - III - IV - etc., pour désigner les accords et leur position dans la tonalité.
C'est bien joli tout çà mais comment je fais pour savoir si ils sont mineurs ou majeurs mes accords ?
- C'est tout simple. Tu remets les intervalles de sons entre chaque note, comme dans le tableau suivant :

Tout ça dans le bon ordre :

Do 2 tons Mi 1 ton ½ Sol
1 ton ½ Fa 2 tons La
Mi 1 ton ½ Sol 2 tons Si
Fa 2 tons La 1 ton ½ Do
Sol 2 tons Si 1 ton ½
La 1 ton ½ Do 2 tons Mi
Si 1 ton ½ 1 ton ½ Fa
Chaque fois qu'un accord commence par un intervalle de 2 tons : il est majeur. c'est le cas pour :

Chaque fois qu'un accord commence par un intervalle de 1 ton ½ : il est mineur. c'est le cas pour :

Tu auras remarqué qu'en plus le degré VII = si comporte 2 tierces mineures qui se suivent. Donc en plus il est altéré parce que sa quinte (Fa) n'est qu'à 3 tons de sa tonique. Il est donc 5, quinte bémol.

Ce qui nous donne pour notre tableau corrigé avec les mineurs et (majeurs) = sous entendus :

Degré Nom Composition
I Do (majeur) = Do Do / Mi / Sol
II mineur = m / Fa / La
III Mi mineur = Mim Mi / Sol / Si
IV Fa (majeur) = Fa Fa / La / Do
V Sol (majeur) = Sol Sol / Si /
VI La mineur = Lam La / Do / Mi
VII Si mineur quinte bémol = Sim5b Si / / Fa
Résumons nous :

Et ton truc çà marche avec toutes les gammes :
- Oui.
- A condition de bien poser les intervalles de sons de départ et bien respecter ces quelques règles de construction.
Peut on aller plus loin que 2 tierces après la tonique ?
- Oui.
- En fait dans l'ordre des tierces nous allons trouver tous les embellissements de l'accord :

Voici pour Do ses tierces successives et leur correspondance :

Do tierce => Mi quinte => Sol septième => Si neuvième => onzième => Fa treizième => La

Les exos :

Exercices pratiques intello :